Van Gogh..petit bonheur du soir

Publié le par Pascal

" Le bonheur tout entier prend naissance dans de tels instants de grâce. S'arrêter; se taire. Regarder; écouter, respirer. Admirer"

En regardant un Van Gogh; ou la pénombre d'une cathédrale. Ou un paysage. ou un visage.

Combat vers plus de lumière émotionnelle!

Préférer le bonheur au malheur.

 le bonheur comme état d'esprit, comme une décision, comme une volonté, comme un effort, comme une construction intérieure. Notre bonheur dépend de nous même et nous en sommes donc responsables. Et cela demande efforts et travail quotidiens ! 

Etrange cette idée reçue que le bonheur doit etre spontané. Et que les efforts pour s'en approcher sont improductifs (voire contre productifs!)... C'est un peu comme dans la bible "tu gagneras ton pain à la sueur de ton front"...tu gagneras le bonheur à la sueur de ton front...malédiction divine!

C'est une intelligence le bonheur, pas une chance; qui s'apprend et se développe!

Le bonheur c'est un combat pour ceux qui sont partis handicapés au départ. Des handicaps peuvent etre visibles dans notre chair, d'autres ne le sont pas, ceux qui proviennent de notre passé, de nos expériences; ils nous fournissent toujours des raisons de ne pas etre heureux.Eternel constat il y a des gens plus heureux que nous mais d'autres plus malheureux!!

On ne peut pas toujours etre heureux..mais il est toujours possible de penser à laisser libre la voie au bonheur.   

En regardant "la naissance de Vénus" de Botticelli...ce soir

"Est cela le bonheur ? pouvoir se dire à un moment, quoiqu'il m'arrive, cela valait la peine de vivre, juste pour cet instant".

(inspiré par de "l art du bonheur" C.André)

   

Publié dans arachnee

Commenter cet article

Pascalou 15/05/2007 18:20

merci Cat ... comme disait Proust il n'y a pas de réussites faciles ni d'échecs définitifs..et autre couche... (j ai toujours mon petit carnet de phrases "ramassées" à droite à gauche...
le premier ennemi à combatttre est à l'intérieur de soi; souvent c'est le seul..Chritsine Orban (à ce propos son livre "le silence des hommes"  en livre de poche.... petite leçon de vie et interrogation tendre et vraie sur la solitude féminine, le désir, le combat amoureux... j'ai beaucoup aimé)!!

Cat 15/05/2007 17:31

Pascalou commence à émerger,un plaisir!

Joyce 15/05/2007 12:09

L'intelligence du coeur est l'une des subtilités du bonheur.

franklin 15/05/2007 09:23

une petite remarque .."l'intelligence du coeur" c'est peut être cela le bonheur??

Joyce 15/05/2007 09:11

@ 1femme... "tendre au bonheur comme un devoir..."
Le mot "devoir" me fait penser à "bonheur obligé, forcé". Et ça... non.