Entre hier et demain

Publié le par Pascal

 

Hier, avant-hier.

Les souvenirs made in ailleurs. Made in autre part.Le spleen comme banale neurasthénie.

Aujourd'hui. Demain. 

Aux chemins du passés qui s’estompent je préfère les autoroutes de l’avenir.

Même si le parcours sera encore accidenté.

Regard sur soi sans complaisance. Sans illusion mais avec sincérité. Mes antécédants familiers. 

A tous les niveaux ? flash back. Arret sur images. Comme un vieux film, un peu haché, un peu flou par instants.

On parle beaucoup.

Ce sont des mots qui font advenir le reste. :

La pulsion du désir. La possibilité du rêve. L’espoir d’aujourd hui. Les non-certitudes de demain.

On se regarde dans la glace et on se dit que la photo honnie il y a 10 ans..finalement…

Les réserves de printemps s’amenuisent.

Ne plus prendre le bonheur en retard.

Garder l’imaginaire en fleurs.

 

 

D'hier à demain.

 

Les angoisses qui disparaissent. 

 

poitiers nantes 134

 

 

 

poitiers nantes 140

 

 Ne plus regarder sans arret en arrièremai 034

Une nouvelle voie. Peut être quelques orages. 

 

nuages 001

 

  Du bleu dans la tête.

eau-oiseaux-007.jpg

photos pascal 

Commenter cet article

Pascal 05/03/2011 00:01


En effet, parfois certains mots, certaines phrases ont un écho plus "marquant". Bonne soirée.


Héloïse 04/03/2011 21:21


J'aime beaucoup tes mots. Surtout ceux-ci qui me parlent plus que les autres:
Les réserves de printemps s’amenuisent.

Ne plus prendre le bonheur en retard.

Garder l’imaginaire en fleurs.


Ysabelle 04/03/2011 17:31


j'aime bien ton texte optimiste et je souhaite que tu découvres avec elle de nouveaux paysages sur cette nouvelle route
quand je vois la mienne toute droite et sans surprise cela me désole un peu surtout que moi aussi j'ai passé les 50 et que le temps passe
bisous


Pascal 04/03/2011 23:28



Tu crois qu'il y a un an j'espérais entrevoir une autre route que celle que je suivais depuis 3 ans, monotone, quasi désespérante... Il faut y croire et parfois au détour d'une rue, à un
croisement..ce qu'on espérait plus.


Bonne soirée Ysa et je te prescris à nouveau une tablette de cocholat..mais quand même tous les w e il ne faudrait pas abuser!


Je t'embrasse et bon week end.



Pascal 04/03/2011 00:10


L'autoroute c'est une métaphore! Oui plus de surprises sur les petits chemins ô combien tortueux et cabossés...Pour les senteurs de noisette, attendre l'automne, et profiter actuellement de celles
des mimosas!


Sophiedu33 03/03/2011 20:34


L'autoroute de l'avenir .. berrk !
Non pas les autoroutes, ok on va très vite d'un point A à un point B mais sans rien traverser de bien nouveaux ...

Reste sur les chemins, ils sont plus tortueux, plus cabossés, mais plein de surprises au sortir d'un virage ou à un croisement .
Parait qu'il y en a même qui sentent la noisette !