Cadenas d'amour

Publié le par Pascal

J'en avais déjà entendu parlé sur des blogs mais je croyais qu'ils avaient été enlevés. Mais non, il y a des centaines.

PARIS 201

PARIS 198

Le pont des arts, le pont des amoureux.

 

L'origine de cette pratique est mystérieuse. Selon des touristes italiens, elle viendrait du roman sentimental italien "J'ai envie de toi", de Federico Moccia, où le héros et l'héroïne accrochent un cadenas avec leur nom sur un lampadaire du Ponte Milvio près de Rome, s'embrassent et jettent la clé dans les eaux du Tibre.

D'autres y voient une origine plus lointaine. A Moscou, les rambardes du Pont Luzhkov sont tellement encombrées de centaines de "cadenas d'amour" que des arbres métalliques ont été installés sur le pont pour pouvoir les attacher.

A Kaliningrad, les couples dont le mariage vient d'être célébré à la cathédrale se rendent en cortège sur un pont voisin, où les jeunes mariés accrochent des cadenas gravés portant leurs noms.

Cette pratique est aussi signalée à Bruxelles, Kiev, Vilnius, Florence sur le Pont Vieux, Vérone, la ville de Roméo et Juliette sur le Pont de Pierre, et à Venise.

 

c'est de circonstance....

Publié dans arachnee

Commenter cet article

Pascal 26/04/2011 16:30


Pourquoi "ridicule" si cela avait correspondu à une envie, à un certain moment? Ne pas toujours trop se censurer; même si après on peut trouver cela un peu naïf, romantico-cucul... Un signe qu'on a
toujours une âme d'enfant!

Mais personnellement je n aime aps cette idée de cadenas, d'enfermement, de prison..même à deux...Vive la liberté (et elle peut se vivre à deux).

Bises Scarlett


Scarlett 26/04/2011 16:15


j'aurais surement été assez naive pour me plier à cet usage à un moment donné de ma vie mais c'est bizarre... cela m'apparait tellement ridicule aujourd'hui...
bisous Pascal


virginie 25/04/2011 00:56


Moi c'est pareil, c'est grâce à des photos sur des blogs, je j'ai découvert cette nouvelle mode !
J'aime bien, c'est un peu comme les pièces de monnaie dans la fontaine de Trévise !!!
J'ai bien aimé tes cartes postales et j'ai vu que tu avais photographié de belles vintages !!!!!!!!
Tu es incorrigible !
Bisous et bon lundi !!!!


Pascal 25/04/2011 01:19



Tu sais j'ai pensé à toi Virginie, en voyant ces photos un peu désuètes de filles nues années 20, couleur sépia, comme celles que tu mets sur ton blog.


Je n'aime pas trop les cadenas (privatifs de liberté?) mais j'ai en effet jeté des pièves dans la fontaine à Rome.


Bisous et bonne fin de week end.



Laurence 24/04/2011 23:05


Et bien, voici un endroit qu'il faudra que je visite lors de mon prochain séjour (qui arrive maintenant à grands pas) dans notre capitale. Géniale idée... euh, faudra juste qu'entre temps je trouve
mon roméo -lol-.

Pour mon séjour par chez toi, les choses semblent se confirmer, mais j'en reparlerai car je devrai normalement y faire une halte en semaine chez Jphi. Mais, chut... j'en reparlerai en dehors des
sentiers battus le moment venu !
Bisou à toi.


Pascal 24/04/2011 23:23



Pour le roméo peut être te faut il des cours...


Pour passage à Bordeaux, un mail ou tu te demandes mon tel à qui tu sais.


Biz



boutfil 24/04/2011 22:27


je ne pensespas qu'ils les ai vraiment enlevés,ils ont fait un peu de place...et toi ? tu en a mis un ?


Pascal 24/04/2011 23:24



Pour moi cadenas rime avec fermeture, enfermement, "prison"...pas mon truc. Et les serments ...