C'est beau une ville...

Publié le par Pascal

 

 

 

BLOG JANVIER 002

 

Balade le long du fleuve dimanche. Une ville sans fleuve ou rivière, l’impression qu’il manque un élément pour donner de la cohérence à l’ensemble.

En fait j’ai pratiquement toujours habité une ville « avec » : Bordeaux, d’bord où je suis né puis parti, revenu pour des études ou des mutations professionnelles. Poitiers avec le Clain, Orléans la Loire, Liège et la Meuse, Mons et la Trouille (euh là c’est plutôt genre égout enfoui sous la chaussée, Paris bien sur, puis Lyon, grande gagnante avec le Rhône (puissant et généreux) et la Saône (douce et lascive).

Les berges de la Garonne ont été bien aménagées, les quais refaits, toutes les magnifiques facades de la Bourse aux Chartrons refaits. Mais il manque quelque chose par rapport à Lyon : les couleurs.

Lyon et les couleurs vénitiennes le long de la Saône.

Traverser le pont de Pierre et s’aventurer en terres inconnues…la rive droite du fleuve. Maintenant il y a un énorme lion. J’ignore le pourquoi (à Waterloo, je savais pourquoi !).

 

 

 

BLOG JANVIER 004 

En flânant dans les rues une pensée, un peu incongrue. Peut on aimer deux personnes dans une même ville (je ne parle pas de relation en même temps !!!!). C'est-à-dire qu’un amour est né dans une ville, s’est développé et de nombreux repères jalonnent cette situation : promenades dans un parc, terrasses de certains cafés, des restaurants où on allait, certains quartiers, certains magasins.

Les refaire avec une autre personne quand le premier amour s’est éteint, n’est ce pas un peu trahir l’ancienne relation (même si elle est terminée depuis longtemps, et que reste juste les meilleurs souvenirs mais sans nostalgie).

Du mal à m’imaginer revivre les mêmes scènes dans les mêmes endroits avec une autre personne.

Finalement c’est très bien, Lyon restera le cadre d’une relation passée avec une pour qui j’ai toujours beaucoup de respect, et Bordeaux est témoin d’une nouvelle relation.

Dans un cadre nouveau, vierge de scènes vécues.

 Lyon, le Beaujolais ou le lac d’Annecy. Bordeaux et Lacanau et le Bassin d’Arcachon.

Finalement la vie est parfois bien faite !

 

 

 

BLOG JANVIER 019

 

 

 

j

 

BLOG JANVIER 031

 

 

bx-dec-038.jpg

photos pascal

Publié dans arachnee

Commenter cet article

Printemps Douce Saison 19/01/2011 18:47


Merci pour l'anecdote et le conseil. Je ne connais pas le "doudou"... Douce soirée...


Printemps 18/01/2011 15:48


Tes photos sont magnifiques ! Celle avec les réverbères est à tomber. Je ne connais pas toutes ces villes que tu énonces, pas même Mons qui n'est pourtant pas si loin. Peu de voyage... Mais l'eau
j'aime, elle apporte une certaine "zénitude". Je crois qu'effectivement il vaut mieux vivre de doux, intenses, intimes, amoureux moments dans un autre lieu que celui d'une ancienne relation...
Bonne après-midi...


Pascal 18/01/2011 22:44



Anecdote, chaque lampadairepèse 3 tonnes! une copie d'anciens réverbères; sublime la nuit avec les reflets du leuve en dessous. Mons en Belgique bien sur! ville à connaitre en été..si tu as la
possibilité vas y en juin pour le "doudou"..superbe! La Belgique j'adore! Même si jesuis content de vivre plus au sud après quelques années dans ce pays!



luside 17/01/2011 23:22


Heu...reusement que l'on peut aimer plusieurs fois dans la même ville !!! Tu m'imagines déménager à chaque nouvelle rencontre ? Ceci dit, c'est plus facile dans une grande ville que dans un bourg
ou village ou l'on ne peut éviter certains endroits "qui nous rappellent..." (comme dirait Eddy).


Pascal 19/01/2011 09:48



En effet ce n'est pas très pratique! Mais les faits ont fait que...j'ai changé à nouveau de ville!



Scarlett 17/01/2011 14:11


Merci pour la promenade... :)
pour le reste je n'ai jamais eu à me poser la question... Mais si j'avais du... peut être que j'aurais tout fait pour préserver mes souvenirs... Bonne semaine


Pascal 19/01/2011 09:53



C'est important de garder les souvenirs...les meilleurs bien sur. Je ne suis pas du genre à faire table arse du passé, mais sans autant garder trop de nostalgie. Juste trouver le bon
équilibre. 



Dana 16/01/2011 20:10


Parfois, dans les livres de classe de mes élèves aparaissent des textes sur telle ou telle ville. Je suis censée leur en parler, mais comment le faire puisque je n'y suis jamais allée ? Lyon,
Bordeaux, Dijon... je vais m'inspirer de ton blog dorénavant ; )
Quant aux questions...je n'ai pas été confronté à cette situation, mais, me connaissant, je sais que j'aurais du mal aussi...à ne pas penser au passé. Au moins au début...
Enfin. C'est une belle image que je forme ce soir grâce à cette note, une ville-un amoour...un peu comme E.Guilbert, un pays, une découverte "mange, aime, prie"...


Pascal 17/01/2011 09:26



Si tu savais....