Amo la noche

Publié le par Pascal

La nuit. 

 

BLOG JANVIER 036

La nuit, les choses sont différentes, et prennent leur forme et leur vrai aspect.

De même que les étoiles ne sont vues que la nuit, on voit certaines choses qu'on ne voit pas le jour.

La nuit on imagine ce qu'on désire et tout parait possible. Au grand jour, l'imagination a perdu de sa force.

On voit des choses inexistantes la nuit, et on y croit...,   

 

La lumière est la nuit de la nuit.   

 

 

 

 

BLOG JANVIER 040

 

Yo amo la noche en el cansancio
del bullicio, de las voces, de los chirridos,
en pausa de remotas tempestades, en la dicha
asordinada, a la luz de las lámparas
que son como gavillas húmedas
de estrellas o cálidos recuerdos,
cuando todo el sol de los campos
vibra su luz en las palabras
y la vida vacila temblorosa y ávida
y desgarra su rosa de llamas y lágrimas.

 

NITE-024.jpg

 




 

 

 

photos pascal

Publié dans arachnee

Commenter cet article

Pascal 07/02/2011 18:08


Un grand merci Madeleine pour la traduction!
J'étais sûr que quelqu'un parle espagnol (surtout habitant le sud ouest).
Joli texte.


Ysabelle 07/02/2011 15:07


moi je préfère le jour le soleil à la nuit! la nuit je dors en général


Pascal 07/02/2011 18:00



On est pas obligé de dormir toute la nuit!



Madame x 07/02/2011 12:00


c'est vrai...la nuit on sens mieux les choses...à tout les niveaux...tss...lol


Pascal 07/02/2011 18:04



Des sous entendus?



Madeleine 07/02/2011 09:31


J'aime la nuit dans la fatigue
Du tumulte,des voix,des cris,
En pause de lointaines tempêtes,dans le bonheur,
Mis en sourdine,à la lumière des lampes
Qui sont comme des gerbes humides
D'étoiles ou chauds souvenirs,
Quand tout le soleil des champs
Fait vibrer sa lumière dans les mots
Et la vie vacille tremblante et avide
Et déchire sa rose de flammes et de larmes.


Pascal 07/02/2011 01:23


Entité et sensations bien différentes entre la nuit en milieu urbain et la nuit tropicale comme dans ton île!

Si quelqu'un a la traduction du poème en espagnol je suis interessé!