Allo maman bobo

Publié le par Pascal

 

 

Ce soir pas de nuit ou de Baudelaire ! je suis malade ...complètement malade..

Et là on prend conscience qu’on est petit…à la merci des éléments qui s’acharnent sur vous alors qu’on a rien fait ! Et en plus je suis seul et quasi abandonné. (abandonné/ seul c'est-à-dire sans une épouse (à la limite concubine, cela ferait l’affaire).

J’ai un rhume. Oui enfin on dit ça, mais c’est peut être plus grave. Peut être la grippe aviaire chinoise (je me souviens avoir mangé du canard laqué dans un resto chinois), la grippe cochonne mexicana, (idem j’ai mangé des spare ribs-tacos dans un Tex Mex (pourtant ma mère m’a toujours dit de me cantonner (non pas le riz !) au steack frites ou roti porc haricots verts et camenbert lait cru (même si on attrape la listériose au moins c’est une maladie normando-française ! Bien de chez nous.).

Bon mais je digresse…Donc un méchant rhume. J’ai déjà attrapé deux fois le choléra en voyages, une fois le dengue (ça rend dingue, sans jeu de mot facile !), une fois le typhus. Et là c'est quoi? 

Voir un medecin ? je sais pas comment on fait, ce sont "mes" femmes qui s’en sont  toujours occupées ; idem pour me soigner avec les médicaments ad hoc ! Je n'y connais rien en médicaments.

 Là se situe le noeud du problème: on a besoin d'une femme, à la fois la maman et la putain, mais aussi l'infirmière (du corps et de l'âme).

Un homme malade est par définition désemparé, en colère (pourquoi moi? j'ai rien fait), de mauvaise humeur (et il faut bien passer cette humeur sur quelqu'un), insupportable bien sur. Alors seul c'est ingérable. 

Mais là je suis désemparé : mon nez coule et mes narines sont toutes rouges et toutes irritées après 1723 mouchages de nez depuis ce matin ! (des mouchoirs leader price, pas Lotus, faut pas exagérer !). Sans compter ma pauvre poitrine déchirée par des toux monstrueuses.

Une seule solution, téléphoner à ma mère.

Elle au moins aura de la compassion, comprendra le drame que je vis, et me conseillera pour une guérison rapide.

 

 

 

rhume.jpg

 

 

Publié dans arachnee

Commenter cet article

pentaesilae 12/02/2011 11:51


Ah, l'homme malade ...
J'ai eu les mêmes; ils agonisent dès le premier mouchoir.
On fuit ou on en rit. Je choisis d'en rire !
Il n'y a effectivement qu'une mère pour compatir à ce drame terrible qu'est le rhume ;)


Pascal 12/02/2011 17:41



Vous avez (ou vous connaissez) connu toutes cela...ce drame pour un homme!



Pascal 12/02/2011 00:34


Sophie est malade?
C'était juste de l'humour ce gros rhume! Rien à voir avec ce qui peut se passer au niveau médical de plus grave...
bonne soirée Nicole.


NicoleA 11/02/2011 09:33


Morte de rire ! Quel humour ! Je voulais te parler d'une copine qui est aussi malade, des fois que ... mais elle est déjà passée ici !!! Moi je suis plutôt malade de stress AVANT (la semaine
dernière et en plus j'étais toute seule, abandonnée! ) mercredi anesthésie générale avant examen médical pas très agréable ... et j'ai survécu !!! (merci aux copines qui m'ont bien entourée
moralement ! )


Pascal 10/02/2011 22:39


Mais oui Carole, ton lapin t'appelera encore quand il aura mon âge, mais tu as le temps vu son âge actuel!
ps j ai horreur du grog! Le rhum antillais oui mais avec de la glace et du citron vert sucre de canne!


Sophiedu33 10/02/2011 19:11


Antécedents pneumo ....