Tu es là?? Richard??

Publié le par Pascal

L'orage fait rage sur la ville; le feu déchire le ciel encore clair. La pluie fait des claquettes sur la baie vitrée. Bashung m'accompagne dans mes réves éveillés. A regarder des photos, à feuilletter des livres.

"Madame rève"..Manset qui voyage en solitaire, comme moi ce soir.

Richard Bohringer...livre au hasard.."c'est beau une ville la nuit"..il s'est fait citoyen sénégalais, cet écorché vif!! animal sauvage, toujours sur des chemins hasardeux; "carnets du Sénégal". L'Afrique et lui. Romane et lui; relation père / fille.

Il y a quelques jours j'ai revu avec délice et émotion "le grand chemin" avec Anémone; film poignant.

Que de tendresse...

ces quelques phrases:

" Vous etes toutes des reines de Saba / Meme les putains aiment Chopin / Je te le dis femme / C'est des conneries d'aigri / Qui dit qu'on vous méprise / Et si les hommes se croient / N'allez pas penser à l'orgueil / Ce n'est que pour vous rendre plus belles /  Comme les gazelles qui défilent lentement / dans la mémoire des amants /

(Tableau DALI)

Homme solitaire / j'ai vu des montagnes le soir / Avoir des ombres de pudeur / Comme la lampe magique qui dévoile vos ardeurs / Donnez moi des ailes pour que j'atteigne votre paradis / Je sais que votre regard est multicolore / et que les reptiles s'y suicident /

Femme / je t'aime tant et tant / Que silencieux / Je tourne ma nuit entière et ma vie durant / comme un aventurier étonné / Qu'il y ait encore des prés dorés / Battus par les algues à la senteur si douce / Que j'y passerais ma vie et mon ame / Sans que jamais je ne regrette d'autres contrées  /   (...)

O femme / je suis ton ami unique / Je veux etre ton dieu imparfait / J'ai révé qu'un seul de tes gestes / soit le ralenti de ma vie / Te voir vivre enfin / O femme / Partage ma furtive destinée /"

R.Bohringer "c est beau une ville la nuit".

 

 

Léo Ferrer ..avec l'orage qui s'enfuit au dessus de la cité..

" les gens, il conviendrait de ne les connaitre que disponibles, à certaines heures pales de la nuit, près d'une machine à sous, avec des problèmes d'homme simplement, des problèmes de mélancholie. Alors on boit un verre en regardant derrière la glace du comptoir et l'on se dit qu'il est bien tard... Richard??? ca va???? "

 

 

Publié dans arachnee

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article