Epices

Publié le par Pascal

 

  "Dieu a fait l'aliment, le diable l'assaisonnement"  James Joyce - Ulysse -

j'aime regarder mes petits flacons à épices; sagement alignés..  sensation de voyages immobiles. Des senteurs..enivrantes, saveurs subtiles; des pouvoirs magiques, des philtres, des potions envoutantes.

Réver devant  ces couleurs; ors safranés, ocres blonds, verts aux reflets de bronze, rouge piment, jaune curry. couleur terre de Sienne et tellement d'autres.

Comme une palette de couleur à la Rembrandt.

Ne pas résister à la tentation..quand on débouche un flacon..c'est comme la lampe d'Aladin..on ouvre et un génie en sort. Génie qui transcende les plats.

Les épices..voyage initiatique.

Un tour du monde en quelques petits pots.

De la badiane sur des fraises. 

un piment d'Espelette sur une tomate, quelques grains de fleurs de sel de Guérande et le noir d'un vinaigre balsamique de Modane. Et l'or d'une huile d'olive crétoise.  

Bien sur la Provence et ses herbes. Un peu d'aneth pour un dos de saumon..

La poudre d'or du curcuma sur une tajine.. et 4 épices.

Un peu de cumin réchauffé dans une poele avant que ne cuisent les keftas.

 Un peu de gingembre, un citron vert et quelques crevettes...du riz et quelques graines de coriande.

Un massalé..et du cabri, à la réunionaise.

Un colombo de porc à l'antillaise.

De la poudre de saté indonésien sur des brochettes de poulets saupoudrées de cacahouète broyées.

Un peu de canelle et quelques graines de vanille sur une tarte.

    Pour le summum des sens....

  

Publié dans arachnee

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Joyce 31/05/2007 08:14

Je ne connais ni n'utilise les épices. Sauf pour un cake où cannelle, gingembre, cardamome, girofle flattent les papilles et l'odorat.
Mais il y a deux semaines, des livres m'ont été offerts. Superbes, à laisser sur le coin d'une table rien que pour le plaisir des yeux.
"Saveurs du bout du Monde"... "L'Inde", aux éditions Michel Lafon. (il existe aussi "La Chine", "Le Maroc", et... je ne sais plus.)
Une merveille qui va me faire parcourir le marché pour trouver de quoi "épicer" ma vie.

Cat 30/05/2007 09:23

mmm.....quel doux plaisir que ces parfums d'ici et d'ailleurs!les yeux fermés,tu te retrouves au souk ,sous la tente des bédouins,ailleurs en provence,lavande,thym et mimosas...J'adore!

seb (diogene) 30/05/2007 08:11

Personnellement, j'aime bien les omelettes à la coriandre. Je mangerais de la coriandre avec presque n'importe quoi, d'ailleurs.

1Femme 29/05/2007 23:51

oui , l'eau à la bouche , c'est la première phrase qui m'est venue à l'idéemais Anne m'a devancéeenfin ça donne envie de regarder, de flairer , de déguster...un  voyage des sens .

anne 29/05/2007 23:00

mmmm......et voilà l'eau à la bouche, ces saveurs, ces couleurs, ces odeursc'est comme la vie...il faut la pimenter aussi, l'épicer....pour susciter son  appétit de vivre