3 lettres..début de mot : ESP

Publié le par Pascal

ESPOIR   

   " Et L'espoir, malgré moi, s'est glissé dans mon coeur" Racine

ESPERANCE

     " l'espérance est une disposition de l'âme à se persuader que ce qu'elle désire adviendra, laquelle est causée par un mouvement particulier des esprits, à savoir par celui de la joie et du désir mêlés ensemble" Descartes

Trouvé ce post sur le blog de l"ami" d'une "amie".. J'ai eu l'autorisation de Jimael et de Trub de faire un copié collé. (take care vous 2!!)

J'aurai pu écrire presque mot pour mot.. Juste que j'ai du mal à me livrer ainsi et parler ainsi de ma vie privée. Et aussi par pudeur et respect pour "Elle".

Les maux d'amour, les mots d'amour sont identiques pour tous.

15/04/2007

 

Amour, rupture?? et brasserie!!!!!

 

Un seul mot pour hier soir, pour ce matin, pour demain: nuages...notre amour est tel un cumulo-nimbus, joli à regarder dans le ciel, ouateux, attrayant..paisible...

 

 

 

 

En revanche à l'intérieur que tempêtes sourdes, forces, éclairs, orages et pluies  soudaines prètent à sourdre sur le quidam promeneur..

 

 

 

 

Ce promeneur, c'est moi aventuré dans une campagne qu'il croyait connaître, qu'il pensait  paisible...

 

 

 

 

5 mois et des.. à vivre pour toi, pour que tu sois ma seule préoccupation, mon seul centre d'intéret... sec du coeur et des yeux, égoîste comme beaucouip d'hommes, fonceur car la vie est courte je me suis lancé sans raisonner, sans calculer, juste en cherchant à vivre ( malheureusement selon l'adage pas à construire) .

 

 

 

 

prévoir , penser, réver à toi et pour toi ...

 

 

 

 

Un petit résumé de ces quelques mois...Dans ma tête il n'y avait pas de discours, de promesse, juste dans mon corps des gestes et de la présence pour toi. S'offrir à l'autre, combler les absences par des instants "d'éternité" telle était ma voie..Je voulais être honnète avec toi , ne pas te promettre, ne pas illusionner, juste avancer....

 

 

 

 

Cet après midi je ne suis  certain de rien, je ne sais plus qui nous sommes. Des écorchés ? des paumés??

 

 

 

 

Ma seule confidence devenir indépendant, me refonder, continuer à assumer mon rôle de père si important pour moi et apprendre à vivre seul..pour me rapprocher de toi..je ne suis pas homme à me jeter dans tes bras sans penser à l'avenir. je ne sais pas ce que serais une vie ensemble, je ne me connais pas assez bien pour être persuadé de reconstruire autre chose...Oui souris demain me fait peur..pas demain de mon côté, demain ensemble car j'appréhende de tout gacher..je ne connais rien de l'amour, ni réellement de toi..je souhaitais simplement que nous nous apprivoisions et je le souhaite toujours..

 

 

 

 

TOI , tu es mon inconnue, et je viens de réaliser combien je venais de t'apporter une fois de plus douleur sourde et peine, comme d'autres avant moi...j'avançais pour me rapporcher mais tu étais déja loin à trop m'attendre et je n'ai pas réalisé..Tu a besoin d'admirer et je ne te comble pas à ce niveau...je pourrais me plaindre, crier à l'injustice, te demander d'ouvrir les yeux...mais pour quoi? pour qui? Je suis ainsi avec mes forces et mes faiblesses juste avec mes convictions avec mon sens cartésien; une chose après l'autre,  ne promettre que ce que l'on peut tenir etc....

 

 

 

 

Jusquà hier je t'ai beaucoup aimé mais ce n'était pas suffisant, jusqu'à hier j'y croyais,  tout en sachant que le plus dur était encore à faire..maintenant je pense que je me suis trompé...

 

 

 

 

Jusqu'à  ce matin un seul de tes regards suffisait à me faire avancer.. et je deviens aveugle, je ne reconnais plus ton sourire de souris quand tu te donnes à moi, je ne sens plus ton coeur et ton corps s'abandonner au mien...depuis 2 semaines tu es différente et si je le présentais , je n'ai rien vu  venir....

 

 

 

 

Oui j'ai tout gaché, hier soir, oui je ne suis pas libre, oui je ne suis certain de rien, ni en temps, ni en actes..oui je me débat mais sans mentir... oui tu as certainement raison...mais oui je t'aime : peut être pas pour la vie,  peut être pas pour toujours ..juste là devant mon  écran , juste là depuis 5 mois et tout va s'arréter car tu ne m'attendras pas et maintenant il faut que je sois libre pour continuer..

 

 

 

 

une semaine, un mois deux mois,  six mois...je n'ai pas de date, je n'en sais plus rien à vrai dire...Nous serons ensemble lundi soir, nous en parlerons mais j'ai peu d'espoir si tu ne m'admire plus, si je suis pour toi l'homme de plus, celui d'après ou d'avant..Je ne te promets rien! je ne sais même pas si j' y arriverais, je ne sais pas si nous pourrions vivre ensemble ..tu viens de me faire prendre conscience de ma vacuité pour l'avenir...en revanche pour ici et maintenant c'est une réalité, je t'aime: je t'offre cet amour, dispose, rejette, use , rien d'immanent pour demain, plus de projet, plus de rêve, simplement moi pour toi. 

 

 

 

 

Je comprendrais que ce ne soit pas ton attente..En plus d'être ton amant, je suis ton ami calin et pret à tout entendre de toi....même à ce que tu me rejettes complètement si c'est ton choix....

 

 

 

 

Dimanche 

 

 

 

 

48 heures bientôt depuis ce texte..

 

 

 

 

rien n'a changé...le doute étant même devenu plus envahissant....et si nous nous étions trompés..pour après?

 

 

 

 

On ne peut pas penser construire demain sans avoir un minimum , non d'admiration, mais au moins de communion !!!!

 

 

 

 

Nous avions presqu'une semaine à deux et il me semble que nous sommes passés à côté , surtout vendredi soir... Comme souvent quand le coeur souffre, au moins chez moi et quand la brulure est si vivace, les mots ne suivent pas. Ma bouche stérile aimerait trouver les mots à te glisser dans l'oreille, mais tu n'es pas là, et puis à quoi bon si le ressort est cassé..à vrai dire je n'ai pas de réponse, je ne sais plus où je vais et si au bout du chemin tu m'attends? Est ce là la rupture que tu ne veux, ou que tu n'oses pas me dire??Peut être ! La réponse est chez toi...moi je vais continuer ce que j'ai décidé..vis je y arriver? rien de moins sûre et surtout dans quels délais???dans quels conditions???

 

 

 

 

Pas de réponse ce soir, aucune certitude, ah si une , immense que je ne renie pas ..TOI...Toi qui m'a tout donné en cinq mois, Toi que j'aime mais pour combien de temps encore si c'est à sens unique??? 

 

 

 

 

19:00 Publié dans L'amour | Lien permanent | Commentaires (3) | Envoyer cette note | Tags : amour, rupture, toi, moi

 

 

 

 

10/04/2007

 

  ...l espérance est un emprunt fait au bonheur... n'est ce pas???

 

 

.. copyrights et tous droits :   Jimael   http://motsahic.hautetfort.com 

 

 

 

 

 

Publié dans arachnee

Commenter cet article

anne 27/04/2007 15:16

il s\\\'en dit ce dans ce texte... :))c\\\'est difficile de vouloir tout analyer des sentiments quand tout ne va pas très bience n\\\'est pas le meilleur moment pour le faire sans douteil faudrait pouvoir appuyer sur un bouton \\\'pause\\\' comme on le fait d\\\'une vidéo, pour reprendre quand on se sent prêt à vivre à nouveau cet instant,  en étant acteur de ce moment(pfff....je dois être un peu confuse là...)les vrais sentiments, profonds, durables n\\\'ont rien à faire du temps le temps peut user, mais il peut aussi permettre  d\\\'agir, de réparer, et les mots alors meme parfois inutiles ou instuments pretextes à faire oublier l\\\'essentielse quitter pour un temps, se donner le temps, c\\\'est aussi  se respecter et s\\\'aimerempêcher que tout ne s\\\'abîme dans un moment  défavorableadmirer l\\\'autre dit le texte......ce n\\\'est pas être béat d\\\'admiration on peut  avoir de l\\\'estime non pas en exigeant de grandes choses  mais parfois pour des choses lentes à se mettre en placece que l\\\'on n\\\'estime pas chez l\\\'autre, c\\\'est sans doute l\\\'abandon de lui-même puisque lorsqu\\\'on aime on s\\\'offre à l\\\'autreil n\\\'y a pas que les mots d\\\'amour ou les gestes et les étreintes, parce que ça, c\\\'est le plus facile...je crois , pour ma part que ce qui peut nous prouver de la sincérité de notre sentiment  c\\\'est quand on a envie de se surpasser pour celui ou celle que l\\\'on aime (même si on  trébuche souvent), le sentiment amoureux donne envie de déplacer des montagnes, non ?sinon, de toutes façons, jamais de certitudes en amourjamais de certitudes pour rien du reste ;))

Pascalou 26/04/2007 19:33

Ok merci 1maman..je vais regarder..Vu récemment une émission sur arte ou la 5 .. Guy Corneau son dernier ouvrage "le meilleur de soi" ..
la psychanalyse à la portée de tous. Interessant le débat..ce qu'il a de mieux en nous, souvent occulté mais bien présent.
Joyce..sorry... mais suis pas sur que beaucoup de monde connaisse ce Chamfort!! en effet "maximes et pensées"!
Que penses tu de cette autre phrase du toujours même Chamfort? 
"l"amour tel qu'il existe dans la société, n'est que l'échange de deux fantaisies et le contact de deux épidermes"!!!!   

1maman 26/04/2007 14:13

juste une idée de lecture : " l'esprit de solitude " de Jacqueline Kelen (édition Albin Michel )formidable ouvrage sur cette solitude intérieure qui fait que je suis moi (et seul forcément)et qu'on ne peut aller vers l'autre que lorsque moi est entier et réconcilié avec lui-mêmebon courage

Joyce 26/04/2007 11:16

Franchement, tu nous prends pour qui ? Hein ? On avait tous compris qu'il s'agissait de Sébastien-Roch-Nicolas, auteur de Maximes et pensées, caractères et je ne sais plus quoi (dans le désordre).
M'enfin !!!!!!!!!!!!!!!

Pascalou 26/04/2007 09:31

Merci à tous les quatre.
amour, folie aimable comme disait Chamfort (pas le chanteur!)