At seventeen

Publié le par Pascal

Récemment sur le (beau!) blog de Céleste, les interrogations des jeunes de 17 ans en 2007. J'ai essayé de me souvenir..de mes 17 ans. Avril 73 / Avril 74...ça fait loin..je sais!( surtout aujourd hui...51... ) Fin de la première au lycée dans une petite ville de Charente maritime. Famille de 5 (outre mes parents, je ne présente plus mes 2 soeurs, les yeux et jeanne, mondialement connues.. dans la blogosphère française!).

D'abord ma chambre, très grande, installée au sous sol de la maison. Très pratique..ça me permet de faire hurler ma chaine avec Hendrix ou le Zeppelin sans que mon père rapplique en me demandant de baisser le son de cette musique de sauvages (sic!. Lui il écoute Nana Mouskouri sa star ou Jean Christian Michel avec son p. d'orgue!)Et très prtatique, dès qu'ils étaient endormis (les parents) je faisais le mur en passant par le garage ! à noter que je ne me suis jamais fait prendre..contrairement à les yeux qui se faisait prendre une fois sur 2..et que mon père l'attendait à 4h du matin, la cravache à la main! (ne l'a pas utilisée quand meme..on n'est pas des sauvages). Le seul truc ou je faisais attention..c'est en rentrant à pieds  à 5h du matin de bien prendre garde à une R16, celle de mon père habitué à aller au bureau très tot (dans ce cas je me jetais dans le fossé!)

Donc ma chambre..mon antre! Comme partout poster du Che, du Floyd, de Joplin et autre Doors;

Et ma chaine et des dizaines de 33t.. Et des bouquins, et des revues de Rock Folk à La Gueule Ouverte, en passant par Partir (les Hara Kiri et les Lui ..( pff à l'époque ..que les seins nus..) étaient eux planqués ..because parents pas contents!).

Pas de pc, internet ou autre msn bien sur! pas de tel portable ni de play station..et le grand désert médiatique avec 3 chaines qui fermaient a 23h30! Le pop club de José Arthur tous les soirs. "la maman et la putain" et le premier film gore " la grande bouffe" de Ferreri! à Cannes en 73. 

Discussions avec les copains à refaire le monde, en espérant "le grand soir"; on a créé un syndicat de lycéens, d'abord l'Uncal, émanation du PCF..mais pas à assez à gauche; on a créé un Comité d Action Lycéen, syndicat gauchiste.. Bon ..notre action la plus spectaculaire a été de bloquer la circulation sur la place de la mairie un jour de marché (il y avait 2 flics en mobylette!!!).

Et notre café "la cafèt"..ca ressemblait à "chez Lorette" de Delpech!! la patronne..notre 2ème mère..et les pièces de 1f que je "piquais" dans la poche du veston de mon père pour me payer le café et des gauloises.. Juke box..on mettait les 45t d'Yves Simon ou de Le Forestier.

"On fumait des gauloises bleues, qu'on coupait souvent en deux..les beaux jours"..Simon

En tout une prise de conscience politique plus élevée qu'actuellement pour les jeunes! contre la guerre du Viet Nam (Ho Ho Ho Chi Minh...en sautant en l'air!!), contre les premières centrales nucléaires, contre le service militaire et les sursis..Au lycée j'avais un surnom "Jimi"..du à mon adoration/vénération d'Hendrix..je gratouillais sur une guitare..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eté 73..le grand départ..un an aux Usa pour faire une terminale et vivre dans une famille américaine dans une petite ville du Wisconsin..là je mets mes idées gauchistes en veilleuse dans ce middle west puritain en pleine ère de Nixon.. la prière debout en se tenant la main avant de se mettre à table..le drapeau us mis tous les matins devant la maison par "Mum".. ça fait drole..

 

Et un High School est très différent d'un lycée français.. Bon je m'adapte; septembre 73..Allende et Pinochet..dans les médias us..traitement de l'information très différent de celle que me donne ma mère par courrier..on parle pas de stade et très peu de la torture..la plan Condor.. Un musicien poète..ses mains coupées à la hache dans ce stade de l'horreur..Les lycéens us s'en foutent..à peine au courant. Guerre du Yom Kippour..et ensuite le baril qui double..Ca ne gène pas les Oldsmobile ou les Buick qui consomment x gallons au km!!

On en parle pas écologie; monde insouçiant.. ce qui compte ici..c'est le sport, et le w e ..bière, Mc Do, Kentucky Chichen et Pizza hut! pour un français ça change du bistrot! Pendant ce temps là les B52 au Nord Viet Nam, l'agent orange en défoliant; Kissinger.

et filles avec qui sortir..Pas de sida; on connait pas le préservatif, grace à la pilule. Drive in et les berges des lacs du Wisconsin..premiers émois avec des Sherryl ou des Sue.

Guerre du Viet Nam.. "Ohio" chante Crosby, Stills etc... Hiver dans le Wisconsin ..50cm de neige, -20° .. Wish you a merry Xmas and a happy new year. Nixon..début de la procédure d'"impeachment".. Dans la famille républicaine ou je passe l'année..on fait la gueule et on brule symboliquement le Washington Post!

Retour en France..un an après..18 ans.. et pas d'inquiétude pour l'avenir..Quelle différence avec 2007! Terminale et ensuite socio et sciences po..Juste un truc..à l'époque..ça s'appelle le service militaire..1 an à glander et à s'emm.. Régiment de marche du Tchad.. puis 2e classe à polytechnique..Bon 1 an de perdu... au fusil mitrailleur à l'époque j'aurais meme pas abattu un lapin handicapé physique!!

 

 

 

 

 

 

 Janis Ian "at seventeen"

Publié dans arachnee

Commenter cet article

céleste 17/04/2007 22:11

Pas beaucoup de temps en ce momentPLein de souvenirs en commun, merci pour ce texte.je me revois faisant le mur pour rejoindre mes semblables et écouter...Pearl, la grande Janis et sa voix qui déchire.et les autres bien sûr.Ten years after acheté à londres quand j'avais 16 ans et que le soir j'allais danser et embrasser des petits anglais sur "I can't live without you"et mon "chez Lorette"  à Chateaurouxet tout ce qui fut la jeunesse et qui vit encore en moi.Crosby Stills Nash and Young, je les ai découverts à 20 ans, à Prague, joués par un beau tchèque aux bleus.J'ai du retard, je continue ma lecture

Arachnée 15/04/2007 19:53

C'est toi qui n'est pas claire dans tes propos!!! des Nike! ok.. oui je me souviens ..les executive women sortant du métro ou Centreal station.. en tailleur chemisier..et grosses baskets aux pieds.. Hilarant.. les taillons aiguilles dans le sac..qu'on met en arrivant au bureau!

Sylviam 15/04/2007 14:12

Rapport aux chaussures de sport d'une marque très connue que portaient les New-yorkaises pour se rendre à leur travail, pour pouvoir mieux marcher ( ou courir ) Vais pas leur faire de la pub non plus ...Ton cerveau surchauffé devrait bien arriver à trouver ça maintenant !

Arachnée 15/04/2007 12:37

c'est quoi une N..k ??new yorkaise?? je comprends pas le sens de la phrase!! cerveau a du trop chauffé ce matin au marché because soleil!

Sylviam 15/04/2007 11:52

Ah mais oui, moi aussi j\\\'avais oublié les clarks. D\\\'ailleurs si mes souvenirs sont bons, celle qui en a le plus porté c\\\'est Cerisette ! Pour le reste, comme Joyce, la radio et salut les copains en cachette, Jean Ferrat et sa montagne, Hugues Aufray et sa Céine, Christophe et ses mots bleus., l\\\'oreille collée dessus pour que le pater familias n\\\'entende pas. Lui ne jurait que par la musique classique ou le jazz. Quant à faire le mur ? Hem, du 7 ème étage, un peu risqué ! S\\\'habiller en baba cool ? je me contentais d\\\'en rêver en regardant les autres. Pas le droit, moi. En partant travailler l\\\'autre jour, je n\\\'en croyais pas mes yeux : une lycéenne qui rentrait chez elle, ça m\\\'a ramenée, ouh là là, 35 ans en arrière .... Une " hippie ", carrement. Tout y était : le pantalon flou, la tunique, le bandeau autour du front qui retenait de longs cheveux épars, les clarks aux pieds, le sac à franges et bien sûr les couleurs orangé / mauve/ violet . Vision d\\\'un autre temps, non loin des jeannées, blousonnées, baskettées ( je voulais employer un autre mot, me rappelant un livre lu il ya longtemps sur une Française à New York :" je ne suis pas une N..k  ... moi" , Cerisette devrait s\\\'en souvenir ) mais ça faisait bizarre  !