Kâma

Publié le par Pascal

Sur beaucoup de blogs..on parle sexe.. Il y en de très beaux, d'autres que j'aime moins. N'est pas Anais Nin ou Régine Desforges qui veut! Ce matin, sur un blog, Salon de l'érotisme. On peut assister au tournage d'un film porno..Sais pas ..mais je trouve que ça fait un peu voyeurisme..les "badauds" à regarder une scène torride  (excusez moi..vous pouvez un peu baisser la tete?? je vois mal les fesses de la fille)!!! Ca ne me choque pas ..mais bon ça ne m'exalte pas non plus.

J'ai préféré de beaucoup, deux temples, Khajuraho, en Inde. C'est simple..vous prenez l'Airbus omnibus d'Indian Airlines de 7h, ligne Delhi Agra Varanasi; Vous descendez à Khajuraho (en espérant qu'il n'y ait pas de vache sur le tarmac ou trop de pluie de mousson..car aéroport "limite" niveau équipement et sécurité). La ville a peu d'interet en elle meme.. enfin peut etre les boutiques de livres..des "Kâma Sutra par milliers.. en Hindi, en Anglais, en Français en Japonais et peut etre en Biélorusse..

Khajuraho...les temples érotiques..C'est pour ça que tous les circuits des tour-operateurs passent dans cette ville. Je me souviens d'un car de touristes de Fram (les voyages à la "fram çaise!!)..des personnes assez agées du terroir de midi pyrenées ("t'as vu Simone?? cette position..c'est vraiment cochon..")  authentique..nous étions pliés de rire à écouter les commentaires; bon des fois c'est du hard..et des positions.. il faut au moins avoir fait les cirques Gruss, Pinder et Bouglionne..entre trapéziste, contorsionniste, acrobate et autres.. Et aussi avoir été assidu aux cours de Véronique et Davina . Des galipettes comme ça... il faut une virtuosité impossible..

 

Kâma, dieu du désir et de l'amour charnel. Ces deux temples sont des lieux de cultes. Des temples hindous du Xè siècle. Les temples ont une forme oblonge, pointées vers le ciel "forme de la montagne cosmique". Le tantrisme voit dans le corps un lieu et un moyen de spiritualité. Pas la meme représentation de la sexualité qu'en occident. Transcendance via le corps, et grace à l'esprit. Les jeux de la chair, une jouissance charnelle. Un sentiment religieux du plaisir. Shiva et Vishnou.

 

(photo office tourisme indien)

Le chant du voleur d'amour

" aujourd'hui encore je pense à elle; elle émerge du sommeil, languissante après la lutte amoureuse, semblable à la tige dorée du campaka, la bouche rouge sang comme le fleur de lotus, et le duvet ombreux, comme connaissant l'ivresse perdue. Aujourd'hui encore, si je l'imagine, mon aimée d'or au visage de lune, les seins fermes et le corps vibrant sous les flèches de l'amour, voiçi soudain que mes membres se glacent. Aujourd'hui encore, si je la revois, avec ses yeux étirés presque jusqu'aux tempes, avec ses doux membres ardents de fièvre après la longue séparation, j'en étreindrais fortement le corps entre mes bras, je n'en détacherais plus les yeux; je ne la laisserais plus jamais!"

BILHANA (XI è siècle)

 

Publié dans arachnee

Commenter cet article